Enquête PROCARD
Le risque cardiovasculaire chez les patients traités par hormonothérapie pour cancer de la prostate

Cher(e)s collègues,

L’Association Française d’Urologie, en partenariat avec le Laboratoire Ferring, cherche à mieux connaître les pratiques des urologues au moment de l’initiation et lors du suivi d'une hormonothérapie pour cancer de la prostate chez les patients à risque cardiovasculaire.

Merci de prendre quelques minutes pour répondre à cette enquête qui permettra, nous l'espérons, d'améliorer la prise en charge de ces patients.

Les résultats vous seront présentés lors d'un prochain symposium.

Pr Pierre Mongiat-Artus
Responsable du comité des pratiques professionnelles,
Coordinateur de l'enquête PROCARD

Répondre à l'enquête

Ce message est envoyé aux urologues, membres de l'AFU et/ou du SNCUF, inscrits sur Urofrance.
Si vous ne souhaitez plus recevoir de courrier électronique de la part d'Urofrance, veuillez le signaler à contact@urofrance.org.