Éditorial du 31/01/2015 : Gestion des risques : Accréditation ...une nouvelle étape

Dr Bertrand POGUL'accréditation est une démarche facultative de gestion des risques qui concerne tous les médecins exerçant une spécialité ou une activité médicale « à risque » en établissements de santé, quel que soit le mode d’exercice (Article 16 de la loi du 13 août 2004 relative à l’assurance maladie).

L'Organisme d'Accréditation des urologues (OA-AFU) a obtenu son agrément de la Haute Autorité de Santé (HAS) en 2007. Son objectif était de parvenir à une réduction globale des risques liés aux soins en urologie. Pour cela, l'OA-AFU a défini un programme qui oriente les urologues en :

  • les incitant à déclarer des évènements porteurs de risques (EPR) qu'ils rencontrent, notamment sur des risques ciblés, identifiés par les experts de la Commission Risque de l'OA-AFU,
  • les aidant à mettre en oeuvre au quotidien les recommandations dans leur pratique,
  • leur proposant de participer à différentes actions ou activités, pour certaines obligatoires, présentant un intérêt pour la réduction des risques.

Un premier programme avait été validé pour les années 2007-2009, puis un deuxième pour les années 2012-2014. Depuis 10/2008, près de 5000 événements porteurs de risque ont été analysés par les experts de l'OA-AFU et ont donné lieu à des retours d'expériences présentés lors des journées Urorisq et du forum du congrès d'Urologie.
Ont ainsi été traités les EPR en rapport avec les instillations endovésicales, les disposifs médicaux implantables, les anticoagulants, les biopsies prostatiques, les ECBU, la radiologie, la matériovigilance, la check list de bloc, la coelioscopie et la robotique, la prise en charge de l'hypertrophie bénigne de la prostate et la gestion des prélèvements anatomopathologiques. Il en a été tiré un certain nombre d'enseignements qui ont été partagés et diffusés sur Urofrance.
L'expérience des premiers programmes de la spécialité et les difficultés de mise en oeuvre pratique de la démarche ont été analysées avec les autres organismes d'accréditation, l'HAS et au sein de l'OA-AFU, ce qui a permis d’élaborer des corrections.

Prochainement des modifications notables vont ainsi apparaitre :

  • Le Système d'Information des Médecins (SIAM) va être changé avec une simplification de la présentation du site et une modification des déclarations des évènements. Dorénavant, les Evènements Indésirables Graves (EIG) seront acceptés et non les seuls EPR. On parlera alors d'Evènements Indésirables Associés aux Soins (EIAS).
  • Le référentiel risque Urologie (RRU), programme de la spécialité en gestion des risques sera adapté au nouveau SIAM avec une simplification, une modification chronologique et une meilleure adéquation avec l'activité des urologues. Les activités de formations et d'évaluation de pratique seront modifiées avec notamment des webfomations et des ateliers de simulation en gestion de risque. Les journées Urorisq seront poursuivies. La prochaine journée aura ainsi lieu le 28 mars prochain. Dans quelques semaines, une webformation reprenant les thèmes de la dernière journée Urorisq sera disponible et permettra de valider une activité de formation.
  • L'accréditation en équipe fera partie des possibilités offertes aux engagés avec un programme adapté.
  • Les enseignements tirés de l'analyse des EIAS seront formalisés sous forme d'EIAS remarquables et de Solution Sécurité Patient (SSP) édités par l'HAS.
  • La place de l'accréditation dans le Développement Professionnel Continu (DPC) devrait se préciser dans les mois qui viennent.

C'est donc avec une nouvelle équipe et des experts toujours à l'écoute des engagés que l'OAAFU va s'adapter après ces premières années pour être mieux en phase avec les urologues et les aider dans leur démarche d'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

Dr Bertrand POGU, Gestionnaire OA-AFU

Dernière mise à jour : 31/01/2015 17:00 Rédacteur : Urofrance
Réalisation : Axoïde
Valide HTML 5  Valide CSS  Optimisé pour Firefox  Construit avec Typo3