Éditorial du 25/11/2013 : Conseil d’Administration de l’AFU 2013-2016

Le vote des élections du nouveau Conseil d’Administration de l’AFU a donné son verdict. Il y avait 47 candidatures pour 24 postes d’administrateurs et 530 votants sur 1141 inscrits se sont exprimés, soit un taux de participation de 46,5%.

Le CA est ainsi composé (par ordre alphabétique) :
C. Castagnola, E. Chartier-Kastler, F. Cour, J.-L. Davin, A. de la Taille, J.-L. Descotes, J.-D. Doublet, S. Droupy, A. Faix, G. Fournier, M. Géraud, T. Lebret, E. Lechevallier, H. Le Doze, D. Legeais, A. Méjean, T. Piechaud, B. Pogu, D. Prunet, X. Rébillard, D. Rossi, C. Saussine, M. Soulié, O. Traxer.

Le  Conseil a élu le nouveau Bureau de l’AFU :

  • Président : J-L. Descotes
  • Vice-Président : C. Castagnola
  • Secrétaire : T. Lebret
  • Secrétaire adjoint : X. Rébillard
  • Trésorier : D. Prunet
  • Trésorier adjoint : F. Cour

La passation de pouvoir a permis au Président Jean Luc Descotes de souligner le rayonnement national et international de l’AFU, le congrès 2013, qui vient de s’achever, l’ayant encore démontré et de remercier le Bureau et le Conseil d’Administration de la précédente mandature pour toutes leurs actions en faveur de l’urologie et de l’AFU, avec une mention toute particulière à Patrick Coloby pour l’énergie et l’impulsion qu’il a toujours donné à notre Association.

Parmi les objectifs du nouveau CA, on citera :

  • « Aider les urologues à prendre le virage de l’ambulatoire, virage incontournable lié aux contraintes économiques que nous subissons tous,
  • Développer au sein de notre association des collaborations privilégiées avec les sociétés savantes qui nous entourent et avec lesquelles nous avons des liens forts pour mettre en place et coordonner des traitements multidisciplinaires,
  • Intégrer au mieux les médecins généralistes dans le parcours de soin en urologie des patients,
  • Soutenir les actions menées pour identifier, aux yeux de nos tutelles et des patients, notre valence médicale en complément de notre expertise chirurgicale. Le superbe rapport du congrès 2013,  que vous allez lire dès votre retour, va dans ce sens,
  • Maintenir la qualité des actions de formations et d’évaluation de nos pratiques professionnelles pour vous permettre en 2014 de valider facilement votre DPC,
  • Enfin, structurer au mieux la recherche fondamentale, clinique et translationnelle, source d’ouverture pour nos jeunes urologues, de création de nouveaux réseaux de professionnels, et de rayonnement de notre association  au-delà de nos frontières. »

Bienvenue aux nouveaux administrateurs et bon travail à toute l’équipe.

La rédaction d’Urofrance

Lire aussi :

Rédacteur : Urofrance
Réalisation : Axoïde
Valide HTML 5  Valide CSS  Optimisé pour Firefox  Construit avec Typo3